Une exposition à ne pas manquer : « Mézenc Exceptionnel IV »

du 2 au 10 août 2014
mairie des Estables

Chaque année se tient, à la mairie des Estables, une exposition à thème :  cette année, il a été décidé, par à travers des dessins d’architectes, de montrer la perception des «  PAYSAGE ET HABITAT » du massif du Mézenc.
Cette exposition est organisée conjointement par deux associations : « Oustaou Vellavi » et l’ « Association pour la préservation des paysages exceptionnels du Mézenc » (APPEM), le souci majeur de ces deux associations étant, comme l’indique le nom de la seconde sus-nommée, la préservation des paysages exceptionnels du Mézenc-Meygal.

Quatre architectes ayant une approche particulière pour ce territoire, ses gens, ses décors, ont, au cours de leurs activités, collecté les techniques particulières que le bon sens paysans ont mis en œuvre pour abriter bêtes et gens, mettre en culture des territoires complexes sans altérer une nature incomparable, véritable don du ciel. L’impact de la main de l’homme se servant uniquement des matériaux locaux se fond délicieusement dans la nature préservée.
Ces quelques arguments brièvement évoqués ici sont plus largement repris dans les dessins, relevés et propositions qui vont donc être présentés du 2 au 10 août en mairie des Estables.

Mézenc Exceptionnel IV

Les dessinateurs :

Laurent Béchetoille :

Il a suivi des études d’architecture à Paris. Il est l’auteur de Vie et Architecture Paysanne en Haute Ardèche publié en 1977, 1978 et 1990. Aujourd’hui installé à Annonay, il est Expert près la Cour d’Appel de Nîmes, membre de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de l’Ardèche et de la Société de Sauvegarde des Monuments Anciens de l’Ardèche.

Robert Falarz :

Après des études d’architecture à l’Ecole d’architecture de Saint-Etienne, il s’installe à Chadrac en 1978. Son activité est principalement centrée sur la réhabilitation et la mise en valeur de l’architecture traditionnelle et la protection et la mise en valeur d’espaces naturels ou urbains. Il a ainsi réalisé des aménagements d’espaces publics au Puy-en-Velay, à Saint-Julien-Chapteuil, et a participé, comme collaborateur de Claude Perron, à la mise en place de nombreuses zones de protection (ZPPAUP). Il est intervenu sur de nombreuses maisons traditionnelles et châteaux de la région ; il a notamment restauré le fonds patrimonial de la bibliothèque et la commanderie Saint-Jean au Puy-en-Velay, et l’église de Faÿ-sur-Lignon.

Claude Perron :

Claude Perron a reçu une formation d’architecte à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris (atelier Leconte). Au début de sa carrière, il participe à des missions de fouilles en Grèce et en Tunisie. Il a été maire de Cornillon-sur-l’Oule, dans la Drôme. Il a travaillé avec : Yves-Marie Froidevaux, Architecte en Chef des Monuments Historiques et Roland Schweitzer. Il a réalisé de nombreuses études de sites ou de villes et villages anciens (Z.P.P.A.U.P.) 1975 à 1995 (Haute-Loire, Var, Drôme, Lozère, Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Gard). Ces études ont été l’objet de plusieurs publications. Il a restauré de nombreux châteaux et demeures anciennes et construit plusieurs maisons des Compagnons du devoir. Il est chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres et membre de l’Académie d’architecture. Il partage aujourd’hui son temps entre la Haute-Loire et la Drôme.

Jean Pestre :

Après avoir suivi les cours de l’Ecole Municipale des Beaux-Arts du Puy-en-Velay, est dessinateur au Génie Rural de Haute-Loire (1954 – 1956). Commis principal durant 10 ans à l’agence Michel KAEPPELIN, architecte au Puy, il ouvre son cabinet d’architecture au Puy-en-Velay (1968) et réalise des projets variés selon les commandes privées et quelques commandes publiques comme le Musée des Bisons d’Europe en collaboration avec R. Falarz. Il s’est davantage plu à restaurer les bâtiments anciens, fermes, assemblées, fours, châteaux, surtout en milieu rural fief, selon lui, du bon sens paysan et de l’usage des proportions naturelles, a publié Le vignoble du Puy en Velay (Prix Grellet de la Deyte. Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Clermont- Ferrand, 1981). Président de l’association Oustaou Vellavi, est titulaire de la médaille du Tourisme, chevalier dans l’Ordre du Mérite Agricole et celui des Arts et Lettres.