Une « Crèche » extérieure lumineuse.

La Crèche lumineuse extérieure du Mesnil-Marie

La Crèche lumineuse extérieure du Mesnil-Marie

Cela aussi, c’est devenu une tradition, le 16 décembre à la tombée de la nuit, c’est à dire alors que nous commençons la neuvaine préparatoire à la fête de la Nativité de Notre-Seigneur (cf. > neuvaine de Noël), nous allumons auprès du Mesnil-Marie, la silhouette lumineuse d’une « Crèche ».

Lassés de voir la récupération de la fête de Noël à des fins uniquement mercantiles et matérialistes, voire païennes (avec ces inflations de « pères Noël » ridicules), nous avons décidé de manifester ostensiblement que Noël est avant toutes autres choses la célébration de la naissance temporelle du Verbe éternel de Dieu incarné, venu dans la pauvreté de Bethléem.
Ne parvenant pas à trouver de sujets religieux satisfaisants, malgré de longues et persévérantes recherches sur les catalogues proposant des illuminations de Noël, nous avons finalement résolu de réaliser nous-mêmes ce que nous souhaitions.

Un menuisier a confectionné sur nos indications la silhouette d’une « cabane » pour représenter l’étable de Bethléem (2m 40 dans sa plus grande largueur et 2m de hauteur), et un ferronnier a préparé la silhouette de la Sainte Famille (1m 30 de hauteur pour Saint Joseph et 1m 40 dans la largeur maximale).
Il ne nous restait plus qu’à y fixer les cordons lumineux et l’étoile qui nous avaient été offerts.

Ainsi, cette « Crèche » qui s’allume à la tombée de la nuit, « oblige »-t-elle tous ceux qui traversent notre hameau à penser à la naissance du Sauveur. Elle est en effet très visible, puisqu’elle est installée sur la « terrasse Saint Constantin », au sommet du mur qui domine de plusieurs mètres la D 337.

Ange1000