Un projet qui marie restauration patrimoniale, promotion culturelle et écologie : la restauration de Hautségur.

Une escapade d’une demi-journée, au cours de l’été, m’a permis de me rendre avec quelques amis jusqu’au château de Hautségur, sur la commune de Meyras (07380), et je voudrais maintenant vous persuader d’aller vous aussi à sa découverte si vous êtes en Vivarais…

Visite de Hautségur sous la conduite de Patricia qui en a entrepris la restauration

Visite de Hautségur sous la conduite de Patricia qui en a entrepris la restauration

Hautségur fut d’abord – tourné vers la haute vallée de l’Ardèche – un poste de guet avancé du château de Ventadour qui n’est qu’à quelques kilomètres : l’espèce d’énorme et massive tour rectangulaire qu’il était à l’origine est ensuite devenu une élégante maison-forte indépendante, au XVIe siècle, lorsque Jean de Langlade des Eperviers (la seigneurie des Eperviers se situe à Saint-Cirgues en Montagne) y ajouta de gracieuses échauguettes, fit construire une tour escalier et percer de belles fenêtres à meneaux.

Fort malmené depuis la fin de l’Ancien Régime, Hautségur est – depuis trois ans – enfin entré dans une période de renaissance et de restauration grâce à la passionnée et passionnante Patricia Demangeon ; c’est elle qui a réussi à en racheter tous les lots (le château avait été partagé entre plusieurs propriétaires) et qui en a entrepris, avec autant de bon goût que de ténacité, la réhabilitation : il était temps, car les outrages du temps et l’incurie des hommes auraient pu être, à courte échéance, les responsables de dégâts irréparables !

Patricia Demangeon, qui est depuis notre visite devenue une amie, présente ainsi son projet :
« Me voici propriétaire du Château de Hautségur depuis Juillet 2010, quel merveilleux cadeau de la vie ! Il s’agit en effet d’un édifice n’ayant pas subit de transformations trop dommageables, restant de ce fait un témoin d’architecture remarquable dans notre région.
– Pour m’occuper au mieux de ce monument historique exceptionnel, j’ai fait le choix de vendre la totalité de mes biens et de m’orienter vers un projet écologique dont notre temps a bien besoin. Hautségur va donc ouvrir ses portes au tourisme durable, pour montrer que confort et écologie ne s’opposent pas, mais peuvent s’allier de bon sens, harmonieusement pour préserver d’autant mieux l’authenticité ! Les hôtes, visiteurs et promeneurs seront de plus sensibilisés aux éco-alternatives et à l’agro-écologie ; un parcours initiatique sera aménagé sur les terrains attenants et permettra de s’informer sur la phyto-épuration, les toilettes sèches, les séchoirs solaires, le compostage… et un jardin médiéval écologique viendra couronner le site.
– Ce château, qui pourra héberger une trentaine de visiteurs, sera restauré avec des matériaux écologiques, et ce, dans le plus grand respect de ce qu’il a été.
– Le rez-de-chaussée abritera une très belle salle de réception, salle authentique, voûtée, d’environs 110 m², correspondant autrefois à la cuisine du château. Elle permettra l’organisation d’expositions, conférences, concerts, banquets, reconstitutions historiques…
– Les étages offriront 4 chambres d’hôtes, un magnifique salon-bibliothèque, un dortoir et du haut de la plus haute tour, un belvédère permettra d’apprécier toute la splendeur de la Vallée de la rivière Ardèche et des Monts de la Montagne Ardéchoise.»

L'une des échauguettes de Hautségur

L’une des échauguettes de Hautségur

Le château de Hautségur est ouvert à la visite.
Ces visites ont lieu les mercredis à 17h sur inscription préalable auprès du syndicat d’initiative de Meyras : 04 75 36 46 26.

Je vous invite aussi à visiter le site internet de Hautségur, voire à vous abonner à la lettre d’informations par laquelle Patricia vous tiendra informés de l’avancement de ses projets et des travaux : http://www.chateauhautsegur.fr/francais/accueil_fr.htm