Solennité de la Fête-Dieu : dimanche 22 juin 2014.

La fête du Très Saint-Sacrement fut instituée par le pape Urbain IV pour toute l’Eglise catholique en 1264, c’est-à-dire il y a 750 ans cette année.

En instituant cette fête, le Pape Urbain IV répondait aux demandes explicites de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui avait Lui-même manifesté Sa volonté de voir célébrer par l’Eglise une fête solennelle, distincte du Jeudi Saint, en l’honneur de la Sainte Eucharistie, où sont réellement présents Son Corps et Son Sang sous les apparences du pain et du vin ; Il avait communiqué Ses désirs par l’intermédiaire d’une religieuse de l’Ordre de Saint Augustin qui vivait au début du XIIIe siècle dans un monastère de Liège : Sainte Julienne du Mont Cornillon.

La Fête-Dieu à Ceyssac : reposoir sous les tilleuls

La Fête-Dieu à Ceyssac : reposoir sous les tilleuls

Cette fête se célèbre normalement le jeudi qui suit le dimanche de la Sainte Trinité ; c’est donc une fête mobile, qui dépend de la date de Pâques.
La fête du Très Saint-Sacrement est couramment appelée « Fête-Dieu », en France.

Dans les pays où ce jeudi n’est pas chômé, comme c’est le cas en France depuis la révolution, la solennité de la Fête-Dieu est reportée au dimanche qui suit.
En cette année 2014, ce sera donc le dimanche 22 juin.

La communauté paroissiale selon le rite latin traditionnel (liturgie qui est appelée aussi depuis Benoît XVI « forme extraordinaire du rite romain ») pour laquelle, conformément aux décisions pontificales, l’évêché du Puy-en-Velay a mis à disposition l’église du village de Ceyssac (43000) célèbrera donc la Fête-Dieu le dimanche 22 juin prochain de la manière qui suit :
à 10 h (et non pas à 10 h 30 qui est l’horaire habituel des dimanches), Grand’ Messe chantée en grégorien.
– après la Messe, procession du Très Saint-Sacrement à l’extérieur de l’Eglise (sauf si la météo la rendait impossible) et station au reposoir.

ostensoir