Restauration de la basilique de Saint Augustin à Annaba.

Annaba, c’est le nom actuel de la ville qui s’appelait Bône au temps de la présence française, et Hippone dans l’antiquité : la ville épiscopale de notre glorieux Père Saint Augustin donc.
La basilique – élevée sur la colline qui domine la ville, à la fin du XIXe siècle – était dans un état de vétusté inquiétant ; et pourtant, nous dit-on, ce sont entre 15.000 et 20.000 visiteurs qu’elle attire tous les ans.

Basilique de Saint Augustin à Annaba avant restauration

Basilique de Saint Augustin à Annaba avant restauration

Un chantier de rénovation a été engagé il y a déjà plusieurs années et il est en train de s’achever : aux fonds publics algériens se sont ajoutés des donations d’entreprises ou de collectivités françaises, et bien sûr les offrandes des fidèles, des religieux de Saint-Augustin et de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, très attaché, on le sait, à la figure et à la pensée du grand Docteur d’Afrique du Nord.
Le samedi 18 octobre dernier, dans l’un des blogues associés au site du « Figaro », Mélanie Matarese consacrait un reportage, illustré de quelques beaux clichés, à cette restauration de la basilique de Saint Augustin.
Nous vous invitons à en prendre connaissance à votre tour >
http://blog.lefigaro.fr/algerie/2013/10/decouvrez-la-nouvelle-basilique-saint-augustin.html