Pensez au blé de la Sainte Barbe !

Blé de Sainte Barbe

Selon une très antique tradition provençale, venue sans doute des Grecs et des Romains, mais qui a pris un nouvel essor et une signification plus profonde avec le christianisme, le 4 décembre, jour de la fête de Sainte Barbe, on sème des grains de blé – ou, en certaines régions, des lentilles – dans trois coupelles, sur du coton imbibé d’eau.

C’est une belle coutume du temps de l’Avent.
C’est un beau signe d’espérance dans la continuité de la vie, à une période où les jours déclinent rapidement, où la terre semble se figer sous les assauts de l’hiver, où les champs et les jardins sont en sommeil…
Elles sont si belles nos vieilles traditions !

Pour en savoir plus sur tous les symbolismes liés au blé de Sainte Barbe vous pouvez lire ou relire ce qu’avait écrit le Maître-Chat Lully, ici > blé de sainte Barbe.

Dans le sud de la France l’association « Blé de l’espérance » a repris cette tradition et vend de petits sachets de grains à semer le 4 décembre au profit d’actions en faveur d’enfants handicapés ou hospitalisés (cf. > association « Blé de l’espérance »).