Pendant le temps du jubilé, la relique de la Sainte Epine offerte par Saint Louis à la cathédrale du Puy s’y trouve à nouveau

Lorsqu’au mois d’août 1239, le Roi Saint Louis accueillit à Villeneuve-l’Archevêque, près de Sens, la Sainte Couronne d’Epines de Notre-Seigneur Jésus-Christ, il en détacha lui-même une épine qu’il offrit à l’évêque du Puy, Bernard de Montaigu.
Cette relique de la Sainte Epine, sauvée des profanations et destructions révolutionnaires par un prêtre qui fut par la suite à Saint-Etienne : il laissa la précieuse relique à l’église Notre-Dame de cette ville et les évêques du Puy tentèrent en vain de la faire revenir en leur cathédrale…
Tout ceci a été raconté avec précision dans le blogue du Mesnil-Marie (cf. > ici) et on s’y reportera donc.

Reliquaire de la Sainte Epine avec certificat autographe de Saint Louis, à la cathédrale du Puy pendant le temps du jubilé 2016

Reliquaire de la Sainte Epine avec certificat autographe de Saint Louis, à la cathédrale du Puy pendant le temps du jubilé 2016

Nous voulions seulement signaler ici à nos lecteurs que le diocèse de Saint-Etienne a consenti à ce que la relique de la Sainte Epine, avec le billet autographe de Saint Louis attestant de son authenticité, reviennent au Puy-en-Velay pendant toute le durée du Grand Pardon, c’est-à-dire depuis le 25 mars jusqu’au 15 août.
Le reliquaire est exposé de manière habituelle dans la « chapelle des reliques », dont la porte s’ouvre dans la nef latérale nord de la cathédrale, à plusieurs reprises dans la journée.

Lors du pèlerinage légitimiste des 4 et 5 juin derniers, tous les participants ont eu l’immense grâce de pouvoir embrasser individuellement le reliquaire de la Sainte Epine et d’être bénis avec lui.

Bénédiction des pèlerins avec le reliquaire de la Sainte Epine, samedi 4 juin 2016

Bénédiction des pèlerins avec le reliquaire de la Sainte Epine, samedi 4 juin 2016