Mois du Saint Rosaire

Jeudi soir 1er octobre 2015.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Au moment de faire partir cette lettre d’information, dans laquelle vous trouverez – comme à l’accoutumée – quelques nouvelles et annonces, permettez-moi d’insister, d’insister très fortement, sur la prière du Saint Rosaire, à laquelle le mois d’octobre est spécialement dédié.

La situation de l’Eglise, de la France et du monde, est particulièrement inquiétante.
Est-il besoin de s’appesantir sur les dangers et les menaces qui pèsent lourdement sur notre société, la société spirituelle comme la société temporelle ?
Toute personne qui réfléchit, qui n’en reste pas aux lénifiantes versions officielles, et qui prend la peine de rechercher une information plus exacte, pour ce qui est de la vie de l’Eglise aussi bien que pour les évènements qui agitent la planète en général et notre patrie en particulier, voit bien quelles tragédies humaines et spirituelles sont prêtes à éclater… si le Ciel ne nous vient pas puissamment en aide.

Si à tous les hommes lucides incombe une responsabilité accrue, à tous les fidèles lucides incombe une responsabilité spirituelle encore plus grande.
Rien ne sert de se lamenter et de gémir sur les catastrophes imminentes, ce qui importe c’est de ne jamais désespérer, de toujours se cramponner à la vertu surnaturelle d’espérance, de rester forts dans la foi, et donc de prier, d’intercéder, de supplier, avec un zèle et une ferveur décuplés.

Nous croyons à la puissance de la médiation de la Très Sainte Vierge Marie : « Reine du très saint rosaire, secours des chrétiens, refuge du genre humain, victorieuses de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés suppliants aux pieds de votre trône, dans la certitude de recevoir les grâces, l’aide et la protection opportunes dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites, dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l’effet de l’immense bonté de votre cœur maternel… » (Pie XII).

Alors, ne perdons pas notre temps : Prions ! Prions ! Prions !
Prions de toutes les façons !
Supplions à tous moments !
Prions avec plus d’ardeur au moyen du Saint Rosaire !
Invoquons la Miséricorde divine pour qu’elle déverse des flots de grâces sur les âmes, sur les familles, sur les nations, sur la France, et sur l’Eglise…

En union avec vous tous auprès du Coeur douloureux de la Vierge de Compassion.

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Coeur.

Vierge du Très Saint Rosaire, priez pour nous !

Vierge du Très Saint Rosaire, priez pour nous !