La république française ne veut pas restituer un Rubens qu’elle a volé !

Un ami Belge a porté à notre connaissance une « affaire » que les média français ont traitée par un assourdissant silence et qui se résume en  quelques mots : en 1794, les troupes révolutionnaires françaises ont volé à la cathédrale de Tournai un tableau de Rubens intitulé « le triomphe de Judas Macchabée », qui se trouve actuellement dans un musée à Nantes ; les autorités wallones ont entrepris il y a déjà longtemps des démarches auprès des autorités françaises pour que cette toile (qui fait partie d’un diptyque) leur soit restituée… et se sont heurtées à une fin de non recevoir.

Pierre-Paul Rubens : le triomphe de Judas Macchabée

Pierre-Paul Rubens : le triomphe de Judas Macchabée

Pour plus de détails, on lira avec profit les articles suivants :
1) Rudy Demotte écrit à François Hollande.
2) Garde partagée pour le Rubens volé ?
3) La France refuse de restituer le Rubens volé à Tournai.

Les autorités de la république qui font très grand cas – avec raison – de la restitution des oeuvres d’art que les nazis avaient volées aux descendants et héritiers des Israélites spoliés par le troisième reich, se gardent donc bien elles-mêmes de restituer les oeuvres d’art qui ont été volées lors de la révolution et des guerres napoléoniennes. Cherchez l’erreur !
Et je ne parle pas de toutes les oeuvres d’art, du contenu des bibliothèques et de tous les bâtiments qui ont été volés à l’Eglise…

Décidément, la cohérence n’est pas une vertu républicaine aujourd’hui !!!

Smiley perplexe