La journée du Souvenir Catholique en Languedoc, le 26 septembre 2015.

A Saussines, ce samedi 26 septembre 2015

A Saussines, ce samedi 26 septembre 2015

Le samedi 26 septembre dernier, le Refuge Notre-Dame de Compassion était représenté par Frère Maximilien-Marie à la journée du Souvenir Catholique en Languedoc.
De quoi s’agit-il ?
Permettez donc que nous vous fassions brièvement l’historique de cette journée.

A l’origine, il y a un prêtre : le Rd. P. Yves-Marie Salem-Carrière, né en 1925, qui après des études universitaires de Lettres et en Sciences Humaines, fut ordonné prêtre de la Congrégation de la Mission, fondée par Saint Vincent de Paul (religieux auxquels on donne couramment le nom de Lazaristes).
Le Père Salem-Carrière enseigna pendant une trentaine d’années, en France et à l’étranger (notamment au Liban) puis fut aumônier militaire dans l’armée de l’air. Une maladie l’emporta en 1994.
En 1989, les commémorations officielles du bicentenaire de la révolution l’horrifient par leur côté mensonger, partial et partiel : la persécution religieuse et l’anticatholicisme viscéral de la révolution étant occultés, la mémoire des innombrables catholiques qui furent persécutés et mis à mort en haine de la foi se trouvait bafouée…

Le Père Salem-Carrière, qui publia alors un ouvrage intitulé « Terreur révolutionnaire et résistance catholique dans le midi » (ouvrage préfacé par Gustave Thibon), s’employa donc à ériger un monument en hommage aux victimes de la révolution massacrées en haine de la foi.

Saussines - monument dédié aux victimes de la révolution, érigé par les soins du Rd.P. Salem-Carrière

Saussines – monument dédié aux victimes de la révolution, érigé par les soins du Rd.P. Salem-Carrière

Ce monument fut élevé dans une clairière et inauguré en septembre 1990, à proximité du village de Saussines.
Régulièrement vandalisé, mais tout aussi régulièrement restauré, il est devenu le centre d’une journée annuelle de souvenir et d’hommage aux victimes de la révolution dans le Languedoc.
Une association du « Souvenir Catholique en Languedoc, Association Père Salem Carrière » continue l’oeuvre initiée par le Père Salem-Carrière, association qui a rejoint en 2005 la Coordination des Chouanneries.

D’autres associations rejoignent cette journée, je pense en particulier au Cercle Catholique et Royaliste de Nîmes, avec lequel nous avons des liens d’amitié.

A Saussines, ce samedi 26 septembre 2015 : la Sainte Messe célébrée dans les bois, comme à l'époque de la persécution révolutionnaire...

A Saussines, ce samedi 26 septembre 2015 : la Sainte Messe célébrée dans les bois, comme à l’époque de la persécution révolutionnaire…

Cette journée du souvenir commence avec la Sainte Messe, célébrée bien évidemment dans le rite latin traditionnel, au milieu des bois – comme au temps de la persécution révolutionnaire – devant le monument érigé à l’initiative du Père Salem-Carrière.
Après la Messe, est offert un vin d’honneur, occasion de rencontrer beaucoup de personnes dans une ambiance chaleureuse.
Beaucoup de participants se sont ensuite rendus dans un restaurant proche où, à la fin du repas, ont eu lieu deux interventions à caractère historique :
– Monsieur Noël Stassinet, président du Souvenir Chouan de Bretagne, a évoqué le débarquement de Quiberon, il y a 220 ans, en 1795, et la chouannerie de 1815, contre le retour de Napoléon.
– Madame Jeannine Redon, guide-conférencière et professeur d’histoire, auteur en particulier d’une « Nouvelle histoire de Montpellier » a ensuite évoqué la résistance à la révolution et les persécutions à Montpellier et dans les environs immédiats.

Une journée fort intéressante et riche, donc, pour laquelle nous remercions les organisateurs de leur invitation très amicale !

Sacré-Coeur chouan