Heure d’hiver ? Heure d’été ? Heure du Mesnil-Marie !

Salvator Dali : "la persistance de la mémoire", familièrement appelé "les montres molles" (1931)

Salvator Dali : « la persistance de la mémoire », familièrement appelé « les montres molles » (1931)

Il y a une particularité que beaucoup de ceux qui viennent au Mesnil-Marie connaissent, mais que beaucoup aussi n’ont pas totalement assimilée : elle peut passer aux yeux d’un certain nombre pour une douce folie ou pour une originalité amusante… Mais, pour nous, elle est un élément important de vie saine, accordée aux lois et aux rythmes que le divin Créateur a donnés à la nature ; elle est une manière de faire que l’on peut qualifier de profondément écologique ; elle est une attitude de sain et réel respect de la création, dont l’homme n’est pas le maître et dont il ne dispose pas à sa guise…

Après une telle introduction, vous vous dites sans doute : « Mais où diable veut-il donc en venir ? »
A ceci : au Mesnil-Marie, les oukases concernant les changements d’heure, les derniers dimanches de mars et d’octobre, ne s’appliquent pas !
Toute l’année, notre heure de référence est l’heure réelle, l’heure solaire locale, l’heure selon laquelle ont vécu les hommes pendant des siècles, l’heure naturelle, l’heure à laquelle sont accordés nos rythmes biologiques.
Il est aisé de comprendre que, la « course du soleil » dans le ciel de France se faisant d’est en ouest, il n’est pas midi au même moment à Strasbourg et à Brest.
Pendant des siècles, les hommes ont vécu en ayant pour référence le moment de la journée où le soleil était au zénith à l’endroit précis où ils habitaient, et ils réglaient leurs activités sur cette réalité fondamentale : c’est d’ailleurs de là que vient l’expression « chacun voit midi à sa porte ».

Rappelons – de manière très simplifiée – qu’en 1911, pour uniformiser l’heure sur tout le territoire français, une loi a été votée imposant à toute la France une heure légale qui était l’heure de Paris. Dès 1917, fut votée une « heure d’été » qui connut des avatars divers et fut abandonnée en 1945. Pendant l’occupation allemande, Paris avait dû s’aligner sur l’heure de Berlin (il y avait donc un décalage d’une heure entre la zone occupée et la zone libre), néanmoins, après la seconde guerre mondiale, si – comme nous venons de le dire – le changement d’heure pour l’été fut abandonné, il fut statué que l’heure officielle en France serait en fait en avance d’une heure sur l’heure solaire de Paris.
En invoquant le prétexte – aujourd’hui très controversé – des économies d’énergie, l’heure d’été fut à nouveau imposée en France à partir de 1976, ce qui fait que, entre la fin mars et la fin octobre, l’heure légale est en avance de deux heures sur l’heure solaire de Paris…

Chaque année ces changements d’heure, malgré les « spécialistes » aux ordres, payés pour nous seriner le contraire à la radio ou à la télévision, occasionnent des perturbations chez nombre de personnes.
Comme nous sommes des résistants aux lois civiles qui contreviennent à l’ordre de la nature, au Mesnil-Marie, nous ne tenons donc pas compte de ces changements pour tout ce qui touche à notre vie ordinaire « intra muros » (heures des repas, heures de repos), car – évidemment – , dans l’usage, nous sommes néanmoins obligés de tenir compte de l’heure légale pour tout ce qui touche aux activités extérieures, mais cette heure légale nous n’hésitons pas à lui donner le nom d’ « heure d’occupation »

Concrètement, en période d’heure d’été, il y a une heure et quarante-deux minutes de décalage entre l’heure légale et l’heure du Mesnil-Marie, et en période d’heure d’hiver, il n’y a plus que quarante-deux minutes de décalage.
Par exemple :
– lorsqu’il est 8h du matin selon l’heure légale, il n’est que 6h 18 au Mesnil-Marie en période d’heure d’été, et 7h 18 en période d’heure d’hiver.
– lorsqu’il est midi selon l’heure légale, il n’est que 10h 18 au Mesnil-Marie en période d’heure d’été, et 11h 18 en période d’hiver.
– lorsqu’il est 18 h selon l’heure légale, il n’est que 16h 18 au Mesnil-Marie en période d’heure d’été, et 17h 18 en période d’heure d’hiver.
– lorsqu’il est 21h selon l’heure légale, il n’est que 19h 18 au Mesnil-Marie en période d’heure d’été, et 20h 18 en période d’heure d’hiver.
– lorsqu’il est minuit selon l’heure légale, il n’est que 22h 18 au Mesnil-Marie en période d’heure d’été, et 23h 18 en période d’heure d’hiver.

On nous reproche parfois : « Vous ne pouvez pas faire comme tout le monde ! »
Mais justement si, nous sommes à l’heure du monde réel, à l’heure de la nature, à l’heure des plantes et des animaux qui nous entourent, à l’heure de tout le monde dans l’ordre cosmologique
Ce n’est qu’une partie des hommes, soumise à des diktats imposés par des des fonctionnaires coupés de la réalité, qui ne marche pas « comme tout le monde » !

Lapin à la montre Alice au pays des merveilles