Compte-rendu de la Veillée Culture & Patrimoine du 18 décembre.

La Veillée Culture & Patrimoine du 18 décembre 2013 (cf. > www) a amené au Mesnil-Marie onze personnes désireuses de mieux connaître ce personnage né il y a 350 ans – le 25 décembre 1663 – , qui est resté pendant 46 ans curé de Saint-Andéol de Fourchades, et dont la mémoire et la réputation de sainteté ont subsisté jusqu’à nos jours : l’abbé Noël Blachère.

Tombe de l'abbé Blachère dans l'église de Saint-Andéol de Fourchades (état actuel)

Tombe de l’abbé Blachère dans l’église de Saint-Andéol de Fourchades (état actuel)

A l’aide de deux séries de documents projetés, Frère Maximilien-Marie a

1) tout d’abord présenté l’abbé Blachère dans son temps : que se passait-il dans l’Eglise et en France ? quels furent ses contemporains ? quels événements marquants de notre histoire locale a-t-il connus ?

2) ensuite retracé la biographie de l’abbé Blachère, selon les témoignages qui ont été publiés à son sujet, accompagnant ce récit de photographies des lieux où il est né, a vécu, a exercé son ministère sacerdotal…

Les échanges amicaux qui ont suivi ont essentiellement porté sur la « source miraculeuse » que, selon la tradition, l’abbé Blachère a fait surgir sur des indications célestes, sur les guérisons qui ont été accordées pendant trois siècles grâce à cette eau, et sur l’actuelle pollution de cette source qui – malheureusement – a entraîné la fermeture de son accès…

* * *