Ces jours-ci, au château de Hautségur…

Nous vous avions entretenu, l’été dernier, des remarquables travaux de restauration et d’aménagement du château de Hautségur (Meyras) entrepris par notre amie Patricia (voir ici > Hautségur).
En vous abonnant à la « newsletter » du blogue Château de Hautségur (ici > www), si cette entreprise courageuse vous intéresse, vous pourrez suivre les travaux et les péripéties de cette aventure peu banale !

Sur sa chaîne You Tube, Patricia a publié un mini-film montrant la pose de la charpente de l’échauguette nord-est dont les travaux de reconstruction (elle avait été démolie à la révolution) sont en cours d’achèvement :

https://www.youtube.com/watch?v=Xlcbil1cnNw&feature=youtu.be

Par ailleurs, nous informons nos amis du sud de l’Ardèche que Frédéric Lavachery dédicacera son ouvrage « Un volcan nommé Haroun Tazieff », paru il y a quelques semaines à l’occasion du centenaire de la naissance de son père Haroun Tazieff, justement au château de Hautségur, ce vendredi 6 juin 2014 à partir de 18 h.
Frère Maximilien-Marie sera également présent à cette soirée.

Ce sera l’occasion d’échanges concernant ce volcanologue hors du commun auquel la science actuelle doit des apports considérables en ce qui concerne non seulement le « fonctionnement » des volcans, mais aussi la tectonique des plaques, et la compréhension de nos paysages…Un pique-nique suivra, qui permettra de prolonger les échanges dans un ambiance conviviale.
Pour le pique-nique deux propositions :
1) apporter son panier…
2) réserver – au plus tard le mercredi 4 juin – auprès de Patricia Demangeon un pique-nique pour le prix de 12 € (apéritif et vin compris). Réservations par téléphone au 06.75.81.52.05 ou par courriel : patricia.demangeon@orange.fr

A 20 h 30, Frédéric Lavachery donnera une conférence sur la « diagonale insolite du Vivarais » : cet alignement étonnant qui court depuis Bourg-Saint-Andéol jusqu’au sud du Velay, marqué par des sanctuaires équidistants dédiés au martyr Saint Andéol et ensuite par une faille tellurique révélée par des sites volcaniques des plus intéressants…
Que peut-on en dire ?
Quels champs s’ouvrent à la recherche culturelle, géographique, patrimoniale, historique… etc. tout au long de cette diagonale ?
Comment cette diagonale peut s’inscrire dans la valorisation du patrimoine ardéchois aujourd’hui, à l’heure du classement de la grotte ornée du Pont d’Arc (grotte Chauvet) au patrimoine mondial ?
Autant de questions… et d’autres encore, qui feront de cette soirée, à n’en pas douter, un moment intense de découvertes et d’approfondissements !

diagonale insolite du Vivarais