Bref compte-rendu de nos troisièmes rencontres de choeurs de pays de volcans, de sources et de montagnes :

Affiche rencontres chorales

Pour la troisième année consécutive, en amont du festival « Montagne, ouvre-toi ! » (qui aura lieu à Borée, les 28 & 29 juin 2014), nous avons aidé autant que nous l’avons pu aux rencontres de choeurs de pays de volcans, de sources et de montagnes, dont l’intuition fondamentale est de permettre, par le moyen du chant choral, de fédérer des énergies, de favoriser des rencontres et des échanges humains et culturels, et de promouvoir notre territoire au patrimoine exceptionnel, en lien avec d’autres régions – de France et du monde – elles aussi façonnées par les volcans, par les sources et par les reliefs montagnards…

Cette année, ces rencontres ont suivi une progression, au cours de trois « ouiquindes », sur le tracé de la « diagonale insolite du Vivarais et du Velay oriental »

Quelle est cette diagonale insolite ?
Notre ami Frédéric Lavachery, fils du célèbre volcanologue Haroun Tazieff et président du Centre Haroun Tazieff pour les sciences de la terre, et Frère Maximilien-Marie, dont on connaît l’intérêt pour l’histoire locale et l’histoire religieuse, ont mis en valeur qu’un fameux alignement – alignement connu mais jusqu’ici encore inexpliqué – de quatre très anciens villages (*) portant le nom du sous-diacre martyr Saint Andéol (premier évangélisateur du Vivarais, mort en 208), qui court sur une ligne droite d’une soixantaine de kilomètres, se prolonge – ce que personne n’avait encore fait ressortir – par quatre sites volcaniques particuliers (des maars) des hautes Boutières et du Velay oriental, indicateurs d’une faille tectonique.
L’exploration de ses sites laisse entrevoir, sur cette diagonale, une étonnante rencontre du volcanisme et du sentiment religieux, de la culture et de sites patrimoniaux prestigieux.

Ainsi donc
1) dans l’année du centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff (11 mai 1914) dont l’apport incomparable à la connaissance des volcans, et donc à la compréhension de la formation de ce haut pays dans lequel nous vivons,
2) dans l’année où l’imminente inscription au patrimoine mondial de l’humanité de la fameuse grotte ornée du Pont d’Arc (souvent appelée grotte Chauvet) va donner un nouveau coup de projecteur sur le département de l’Ardèche et susciter un important flux touristique,
3) dans l’année où le Parc Naturel des Monts d’Ardèche a lancé un projet de création de Géopark pour amener les visiteurs de la prodigieuse réplique de cette grotte ornée à découvrir et profiter des richesses patrimoniales de l’ensemble de notre territoire,
ce fut un coup d’audace – dont on peut dire qu’il a été une réussite – d’articuler justement nos rencontres de chorales sur le tracé de cette diagonale au long de trois « ouiquindes » (**) pour travailler à une authentique mise en valeur et à l’approfondissement de ces trois éléments énumérés ci-dessus.

Ce furent donc dix-huit chorales au total qui ont participé à ces rencontres, certains ensemble prenant part à deux, voire trois prestations.
Chacun de ces choeurs avec son répertoire, son originalité, ses talents divers, a participé à cette mise en valeur de ces idées fortes que nous avons présentées ci-dessus, et toutes ont contribué à une forme de prise de conscience, à des échanges, à des enrichissements mutuels, à des « enchantements chantant » qui ont non seulement marqué les choristes eux-mêmes et leurs auditeurs – les populations des villages qui sont venues écouter – , que les autorités municipales ou départementales, les responsables de la promotion du territoire ou du développement local qui ont bien voulu tendre l’oreille au message qui leur était délivré…

S’il y a, bien évidemment – comme en toute entreprise humaine – , des choses à améliorer et à perfectionner, nous pouvons néanmoins affirmer que tous les efforts déployés depuis des mois et toute l’énergie dépensée à cette organisation ont porté du fruit et en porteront encore…

note-musique

(*) note 1 : il s’agit de Bourg-Saint-Andéol, lieu du martyre et de la sépulture du saint, puis de Saint-Andéol de Berg, de Saint-Andéol de Vals et de Saint-Andéol de Fourchades
(**) note 2 : nous en avions annoncé les dates et le programme ici > rencontres de choeurs 2014.