25ème anniversaire de la mort tragique de Monseigneur le Prince Alphonse de Bourbon.

1989 – 30 janvier – 2014

Memento mortuaire de Monseigneur le Prince Alphonse

Memento mortuaire de Monseigneur le Prince Alphonse

Ce n’est pas sans une douleur ravivée que tous ceux qui l’ont connu commémorerons, ce 30 janvier 2014, le triste anniversaire de la mort de Monseigneur le Prince Alphonse de Bourbon, plus communément appelé duc d’Anjou et de Cadix, de droit Roi Alphonse II de France.
Voici 25 ans qu’il a été la victime du tragique accident que l’on sait, et au sujet duquel bien des questions sont restées sans réponse satisfaisante.

Nous nous souvenons avec reconnaissance de l’admirable travail que le Prince Alphonse accomplit en France, très spécialement à l’occasion du millénaire capétien – en 1987 – , pour rendre à la Légitimité une visibilité et un dynamisme dont nous vivons encore.

Cet anniversaire sera donc pour nous l’occasion de renouveler notre attachement au principe de la Légitimité, aujourd’hui incarné par Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, actuel aîné des Capétiens, descendant direct de Louis XIV, d’Henri IV et de Saint Louis.
Cet anniversaire sera plus encore un jour de prière pour que l’héritier légitime de la Couronne de France marche sur les traces de son regretté père, feu le Prince Alphonse.

On trouvera ci-dessous l’enregistrement de quelques minutes d’une émission de Thierry Ardison, justement au cours du millénaire capétien (1987), où Monseigneur le Prince Alphonse avait été invité : on n’accordera pas d’attention, bien sûr, aux « prévisions » astrologiques de Mickaël Delmare, mais on s’attachera à saisir et à se mieux pénétrer, en revoyant la manière simple et noble qu’il avait d’être présent et de s’exprimer, de la profondeur de ce à quoi il rendait témoignage :
http://www.youtube.com/watch?v=6SRvwGkn578

Enfin, avec une double émotion, puisque nous l’avons perdu – lui aussi – il y a seulement quelques mois (cf. > mort de M. l’Abbé Chanut ), nous vous invitons à écouter attentivement (malgré les défauts de l’enregistrement) l’inoubliable homélie que Monsieur l’Abbé Christian-Philippe Chanut, avait prononcée lors de la Messe de Requiem célébrée en la basilique royale de Saint-Denys, le 9 février 1989, pour le repos de l’âme de Monseigneur le Prince Alphonse, sur le site du Mémorial de France à Saint-Denys, ici > homélie à Saint-Denys 9 février 1989.

frise lys