104ème Pèlerinage Légitimiste de Sainte Anne d’Auray :

104e pèlerinage légitimiste de Sainte-Anne d’Auray

Samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016

trois lys d'or

Témoignage d’adhésion et de fidélité aux principes qui ont fait la France, ce pèlerinage est le garant de la force des cercles légitimistes dont la vocation est d’œuvrer au renouveau de notre pays en lui redonnant ses Institutions naturelles.

Programme du samedi 24 :

14 h 00  : Accueil à la Fontaine (près de la Scala Santa ) à Sainte-Anne d’Auray
14 h 30  : Marche des pèlerins (volontaires) environ 8 km
14 h 30  : Circuit automobile pour les non-marcheurs : « visite guidée des chapelles des XVIe et XVIIe siècle du pays de Brec’h »
18 h 00 : Chapelet devant la Fontaine
19 h 30 : Buffet à l’ « Abri du Pèlerin » (près de la basilique)

Programme du dimanche 25 :

A la chapelle du Champ des Martyrs (Brec’h)

9 h 30   : Confessions –Chapelet
10 h 00  : Messe
Renouvellement de la consécration de l’UCLF au Sacré-Cœur

Au monument du Comte de Chambord

12 h   : Dépôt de gerbes
Allocution du président de l’UCLF
Chants

Dans la salle polyvalente de Sainte-Anne d’Auray (Espace Camborne, rue du Parc)

12 h 30  Repas
15 h 00  Conférence : « Les Chrétiens face à l’Islam », par Jean-Yves Nierrec
Après-midi : stands
17 h 30  Clôture de la journée

Inscription au buffet du samedi soir : 13 €
Inscription au déjeuner et à la conférence du dimanche : 28 €
Inscription et conférence seule : 10 € (enfants : gratuit)

Dès à présent, réservez ces deux jours pour participer à ce pèlerinage, monument de la fidélité à l’alliance du Trône et de l’Autel

BULLETIN INSCRIPTION > Pèlerinage Légitmiste 2016

Renseignements  et inscriptions :
Fédération Bretonne Légitimiste (FBL) : 2, rue de Coëtquen Saint-Solen 22100 Lanvallay
Tél. : 06 75 26 57 65 – Courriel : bretagne.legitimiste@orange.fr

La chapelle du Champ des Martyrs, à Brec'h

La chapelle du Champ des Martyrs, à Brec’h

Rappel historique :
Le 27 juin 1795, sur les plages de Carnac, une flotte à la solde de l’Angleterre débarque 5400 émigrés venus rejoindre les Chouans de Bretagne. Leur objectif commun : restaurer la monarchie en France. Face à la réactivité et à l’organisation de l’armée républicaine, les « Blancs » se retranchent rapidement sur la presqu’île de Quiberon… Mais le courage de quelques chefs Chouans ne suffit pas à sauver de la répression de nombreux royalistes. Sur les 6262 personnes arrêtées, 748 sont fusillées. Trois semaines auront suffi à l’armée du général Hoche pour réduire le dessein royaliste en cauchemar. L’Histoire lui a laissé le nom « d’Affaire de Quiberon ». Dès 1795, les lieux d’exécution des émigrés et des Chouans sont appelés « Champs des Martyrs ». 206 royalistes sont exécutés dans les marais de Kerzo, actuel champ des Martyrs à Brec’h… »

Au « Champs des Martyrs », une chapelle expiatoire de style néo-classique a été construite en 1829, œuvre de l’architecte Caristie : 2 inscriptions y sont portées « Hic ceciderunt » (ici ils tombèrent) et « In Memoria Eterna Erunt Justi » (Les justes seront en mémoire éternelle). Elle a abrité la sépulture des royalistes fusillés en 1795.
Mais en 1814 une partie des ossements a été rapatriée dans une chapelle funéraire de la Chartreuse voisine, à Brec’h.

trois lys d'or